Sommeil - Durée - Conséquences

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

SAOS, courte durée du sommeil, et leurs interactions avec la somnolence et les facteurs de risque cardiométaboliques chez les adultes. L‘étude ELSA-Brésil.

 

DRAGER L.F.  et al.              Chest              2019    155      6          1190               1198

 

 

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(18)32883-6/fulltext

 

 

            Pour évaluer l’association entre SAOS (IAH >= 15/heure), courte durée du sommeil (CDS : < 6 heures par nuit) et leurs interactions avec la somnolence et les facteurs de risques cardiométaboliques, les données de 2 064 participants ont été utilisés en analyse finale (42,8% d’hommes - âge moyen : 49­ ± 8 ans).

            La fréquence globale du SAOS et de la CDS a été respectivement de 32,9% et 27,2%. Après ajustement sur les multiples facteurs de confusion, une hypersomnie diurne excessive a été associée de façon indépendante à une CDS (OR : 1,448), mais non au SAOS (OR : 1,107). L’interaction de la CDS au SAOS n’a pas été significative. Une obésité prévalente (OR : 3,894), une hypertension (OR : 1,314) et une dyslipidémie (OR : 1,251) ont été associés de façon indépendante au SAOS mais non à une CDS. De même, les interactions du SAOS à la CDS n’ont pas été significatives. Une analyse complémentaire utilisant < 5 heures pour la CDS ou une durée du sommeil continue n’a pas modifié l’absence d’association avec les facteurs de risque cardiométaboliques.

            Il est conclu qu’une CDS mais non le SAOS a été associée de façon indépendante à une hypersomnie diurne. À l’inverse, le SAOS mais non la CDS a été associée de façon indépendante à l’obésité, l’HTA et la dyslipidémie.

 

(Commentaire :

 

C. Krespine