BPCO - LABA/LAMA - LABA/CI

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Efficacité et innocuité comparée du traitement de la BPCO par LABA-LAMA vs LABA-CI en pratique clinique courante.

 

SUISSA S. et al.         Chest               2019    155      6          1158    1165

 

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(19)30696-8/fulltext

 

            Les β2- agonistes de longue action (LABA) et les antagonistes muscariniques de longue action (LAMA) sont recommandés en traitement initial de la BPCO, leur association étant recommandée avec les progrès de la maladie. Les essais randomisés comparant l’efficacité de cette association avec l’association alternative des LABA aux corticoïdes inhalés (CI) ont rapporté des données contradictoires alors qu’il n’y a eu aucune étude comparant l’efficacité et l’innocuité en pratique concrète de ces traitements.

            Les auteurs ont ainsi inclus 1 977 patients débutant une association LABA-LAMA appariés à 1 977 patients débutant une association LABA-CI entre 2002-2015 âgés de 55 ans ou plus suivis sur un an sur la survenue d’exacerbation modérée à sévère de BPCO et de pneumonie sévère. Le rapport de risque (HR) d’exacerbation de BPCO modérée à sévère associé à la prise de LABA-LAMA par rapport à la prise de LABA-CI a été de 1,04 tandis qu’il a été de 0,94 pour les exacerbations sévères. L’incidence de pneumonie sévère ayant nécessité une hospitalisation a été moindre avec la prise de LABA-LAMA (HR : 0,66) particulièrement en analyse en cours de traitement (HR : 0,66).

            Il est conclu qu’en pratique clinique en vie réelle du traitement de la BPCO, l’inhalation de l’association LABA-LAMA semble être aussi efficace que l’inhalation de l’association LABA-CI pour prévenir les exacerbations de BPCO. Cependant, l’association LABA-LAMA peut être préférée du fait qu’elle est associée à de moindres pneumonies sévères.

 

(Commentaire :

 

C. Krespine