Pneumonie - IRA - Virus

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Place des virus dans les pneumonies associées à une insuffisance respiratoire aiguë (IRA).

            Un problème sous-estimé.

SHORR A.F. et al. Chest       154      1          84        90

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(17)33236-1/fulltext

            Le rôle des virus dans les pneumonies associées à une ventilation mécanique (VM) a été étudié dans une cohorte de 634 patients dont dans 79 cas (21,7%) le virus a été le seul pathogène. Les virus les plus courants ont été les virus/entérovirus (n = 20 ), le virus Influenza A (n = 12) et le Virus respiratoire syncitial (n = 11). Le nombre de mort au cours de l'hospitalisation a été élevé (37,2%) et n'a pas différé de la mortalité des autres patients (36,5%).

            La durée de la VM, le temps de l'hospitalisation et le nombre de réadmission n'a pas différé selon les causes de pneumonie. Deux variables ont été indépendamment associées à la guérison du virus : un score de < 26 sur l'échelle de l'"Acute Physiology and Health Evaluation" (OR ajusté : 0,51), et la transplantation de cellules souches (ORa : 4,39).Une analyse de sensibilité ayant exclus les patients qui ont eu une transplantation de cellules souches n'a pas altéré substantiellement les résultats obtenus.

            En conclusion, les virus représentent une cause majeure de pneumonie chez les patients gravement atteint nécessitant une VM. Identifier de tels sujets présente une opportunité pour arrêter l'antibiothérapie. Les médecins doivent envisager systématiquement d'évaluer les patients souffrant de pneumonie nécessitant une VM sur les pathogènes viraux.

(Commentaire : point de vue tout à fait original et digne d'intérêt...si on y pense ça fera toujours moins d'Augmentin )

  1. Krespine