AOD vs Warfarine

Hémorragies majeures par les anticoagulants oraux directs (AOD) – ou – par Warfarine.

            Caractéristiques, stratégies thérapeutiques et résultats.

 

XU Y. et al.    Chest   2017    152     1          81        91

 

http://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(17)30212-X/fulltext

 

            Parmi 19 061 observations recensées, 2 002 (460 recevant un AOD et 1 542 prenant de la Warfarine) ont été incluses dans cette étude.

Les agents neutralisant l'effet anticoagulant (72,9% par vitamine K, 40,7% par concentrés du complexe prothrombique) ont été fréquemment utilisés contre les saignements survenus sous Warfarine. Les transfusions d'hématies ont été plus fréquentes lors des saignements sous AOD que sous Warfarine (52% vs 39,5%). Cependant, les unités de produits sanguins transfusés n'ont pas différé entre les 2 groupes. 34 cas sous AOD (7,4%) ont reçu un concentré de complexe prothrombine activé ou un facteur VIIa. La mortalité hospitalière a été moindre après la survenue de saignement sous AOD (9,8% vs 15,2%), bien que les différences de mortalité à 30 jours n'a pas atteint une signification statistique (12,6% vs 16,3%).

            Il est conclu que dans ce groupe de patients non sélectionné avec hémorragie lié à un anticoagulant avec un fort taux de neutralisant de la Warfarine, la mortalité hospitalière a été moindre lors de la survenue de saignements sous AOD. Ces résultats confirment l'innocuité des AOD en routine et présentent des mesures initiales utiles pour l'évaluation des agents de neutralisation spécifique des AOD.

 

(Commentaire : il faut insister qu'à ce jour les agents neutralisant des AOD, Praxbind contre Pradaxa et Endexanet contre Xarelto ou Eliquis ont des propriétés neutralisantes anti facteur Xa remarquables et rapides en 2 à 5 minutes).

 

  1. Krespine