BPCO - Exacerbations - Erdostéine

Effet de l'Erdosteine sur le nombre et la durée des exacerbations de BPCO : l'étude RESTORE.

http://erj.ersjournals.com/content/50/4/1700711

Pour étudier la place du stress oxydant dans les exacerbations de BPCO et l'intérêt des anti oxydants sur leur nombre, l'étude RESTORE, étude prospective, randomisée en double aveugle contre placebo a inclus 445 patients souffrant de BPCO aux stades II/III avec un VEMS de 51,8%vr dont 74% de sexe masculin âgés de 40-80 ans recevant 300mg 2 fois par jour d'Erdosteine ou un placebo pendant 1 an.

BPCO - Corticoïdes inhalés - Charges infectieuses

Effets à long terme des corticoïdes inhalés (CI) sur les charges virales et bactériennes dans les expectorations des BPCO.

http://erj.ersjournals.com/content/50/4/1700451

Pour déterminer les effets des CI sur la charge microbienne des voies aériennes (VA) chez les patients souffrant de BPCO et évaluer l'influence du type inflammatoire sous-jacent sur la colonisation des VA et le microbiome, 60 patients ont été randomisés pour recevoir une inhalation 2 fois par jour soit de 50µg Salmétérol et 500mg de propionate de Fluticasone ou Salmétérol 500mg pendant 12 mois.

SAOS - PPC - HTA

Réponse de la pression sanguine sous traitement par PPC chez les sujets souffrant de SAOS : valeur prédictive de la surveillance ambulatoire de la pression sanguine sur 24 heures.

  La réduction de la pression artérielle (PA) avec la PPC est modeste et hautement variable. Cette étude a identifié les variables qui prédisent la réponse de la PA à la PPC par la mesure de la PA sur 24 heures, la CRP, la leptine, l'adiponectine et les catécholamines urinaires sur 24 heures avant et après 6 mois de PPC chez 88 patients d'âge moyen de sexe masculin souffrant de SAOS sévère (IAH moyen de 42/heure) dont 28% avaient une HTA. 62% ont fini l'étude et 60 ont été analysés.

BPCO - Varénicline - Bupropion

Risques cardiovasculaires et neuropsychiatriques de la varenicline et du bupropion chez les fumeurs souffrant de BPCO.

http://thorax.bmj.com/content/72/10/905

Une étude rétrospective comprenant 14 350 patients souffrant de BPCO a été conduite pour rechercher si la varenicline et le bupropion sont associés à des effets adverses cardiovasculaires et neuropsychiatriques sérieux, 10 426 d'entre eux recevant un traitement par nicotine (groupe référence), 350 sous bupropion et 3 574 recevant la varenicline entre janvier 2007 et juin 2012.