Sommeil - Obésité

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les habitudes de sommeil et l’obésité.

            Étude de santé d’une communauté hispanique

LOREDO J.S. et al.    Chest   2019    156      2          348      356

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(18)32884-8/fulltext

            Cette étude transversale multicentrique basée sur une cohorte communautaire de 2 156 participants âgés de 18 à 64 ans a évalué l’association entre les habitudes du sommeil mesurées objectivement ,l’obésité définie par un IMC ³30kg/m2 et l’obésité abdominale définie par un tour de taille ³ 88cm chez la femme et ³ 102cm chez l’homme. La sieste était définie comme une sieste de plus de 15 minutes de sieste par semaine.

            Une relation linéaire inverse a été trouvée entre la durée du sommeil et la prévalence de l’obésité. Une réduction d’une heure de sommeil augmentait la prévalence de l’obésité de 4,1% et la prévalence de l’obésité abdominale de 3,6%. La sieste de jour augmentait la prévalence de l’obésité de 10,4% et de 7,1% la prévalence de l’obésité abdominale.

            Il est conclu que dans une population de jeunes à adultes âgés, il a été trouvé une association linéaire inverse entre durée du sommeil et prévalence de l’obésité. La sieste de jour a été étroitement associée à une plus forte adiposité. Des études interventionnelles et longitudinales sont nécessaires pour mieux comprendre en quoi des habitudes anormales de sommeil contribuent à l’épidémie d’obésité.

(Commentaire : c'est pourtant simple, quand on dort on dépense moins que quand on marche...donc forcément, on accumule ce que l'on ne dépense pas et on grossit)

  1. Krespine