BPCO - CI/LABA/LAMA

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ajouter un LAMA au traitement par CI/LABA.

Méta analyse d’une trithérapie contre la BPCO.

Calzetta L. et al.         Chest 2019      155      4          758      770

https://journal.chestnet.org/article/S0012-3692(19)30014-5/fulltext

            Les auteurs ont effectué une méta analyse sur l’effet de l’ajout d’un antagoniste du récepteur muscarinique de longue action (« Long Acting Muscarinic receptor Antagonists » : LAMA) sur l’association CI/LABA (« Long Acting Bêta2-adrenergic receptor Agonists) en traitement de la BPCO à partir de 13 essais randomisés contre placebo ayant inclus 15519 patients souffrant de BPCO dont 53.1% étaient traités par la trithérapie (LABA/LAMA/CI) et 46,9% par la bithérapie CI/LABA.

            L’association LABA/LAMA/CI a amélioré le VEMS (différence moyenne +104.86mL en faveur d’une preuve de haute qualité), et a protégé contre les exacerbations aiguës de BPCO (RR : 0,78 preuve de haute qualité) vs l’association CI/LABA. Pour environ tous les quatre patients sous trithérapie, l’un d’entre eux augmentait son VEMS > 100mL et approximativement 26 patients devaient être traités pendant 1 an pour prévenir une exacerbation de BPCO par rapport à la bithérapie par CI/LABA. L’ajout d’un LAMA au traitement CI/LABA n’a pas modulé le risque d’effets secondaires sérieux cardiovasculaires (preuve de qualité modérée).

            Il est conclu que la trithérapie fournit un bénéfice clinique significatif chez les patients souffrant de BPCO traités par bithérapie CI/LABA. La bithérapie CI/LABA peut être augmentée en en triple thérapie sans réel risque d’augmenter les effets secondaires sérieux cardiovasculaires quand un LAMA est ajouté à l’association.

(Commentaire :

  1. Krespine