BPCO - Muscles - Index sarcopénique

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le rapport Créatinine sérique/Créatinine C sérique (marqueur de substitution de la masse musculaire) comme prédicteur d’hospitalisation des patients vus en externe souffrant de BPCO.

AMADO C.A. et al. Respiration        2019    97        4          302      309

https://www.karger.com/Article/Abstract/494296

            Dans la BPCO, une faible masse musculaire a été associée à de nombreuses conséquences cliniques telles qu’une faible capacité à l’effort, une hospitalisation et la mortalité. L’Index de Sarcopénie (IS) est une nouvelle manière d’estimer la masse musculaire basée sur le rapport créatinine sérique (uniquement produit par les muscles)/Cystatine C ( produite pas toutes les cellules nucléées du corps).

            Cette étude a eu pour but d’évaluer l’IS chez 18 sujets témoins en bonne santé et 65 patients BPCO stables suivis pendant 1 an pour quantifier ses relations avec plusieurs caractéristiques cliniques importantes des BPCO et son utilité potentielle pour prédire les exacerbations de BPCO et leurs hospitalisations.

            Les patients BPCO ont eu un moindre IS que les témoins donc une moindre masse musculaire. De plus, les patients avec un score de Dyspnée au MRC ³ 2, les patients avec un score sur le test d’évaluation de la BPCO ³ 10 et les patients avec un risque élevé d’exacerbation avaient de moindres taux de l’IS par rapport aux patients sans ces caractéristiques. L’IS a été corrélé au VEMS, au Test de Marche de 6 minutes et à l’Index de la masse sans graisse. L’analyse Cox proportionnelle univariée et multivariée a montré qu’un IS bas est un prédicteur indépendant d’une hospitalisation des patients BPCO vus en externe suivis pendant un an.

            Il est conclu que le rapport créatinine sérique/cystatine C sérique est corrélé à plusieurs caractéristiques de la BPCO et peut être utilisé pour prédire l’hospitalisation de la BPCO.

(Commentaire :il ne faut pas oublier aussi que les muscles, entres autres, servent à ventiler, donc, moins d’IS, plus de mal à amener de l’air au fond des poumons)

  1. Krespine