BPCO - Réhabilitation - Durée - Bénéfices

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Efficacité d'un programme de réhabilitation de 4 semaines sur la fonction endothéliale, l'élasticité des vaisseaux sanguins chez les patients souffrant de BPCO.

SZUCS B. et al.            J Thorac Dis               2018                10        12        6482    6490

 http://jtd.amegroups.com/article/view/25168

       L'applicabilité d'une artériographie dans la BPCO et la mesure de l'efficacité de la réhabilitation pulmonaire (RP) sur la fonction endothéliale ont été évaluées sur un total de 40 patients souffrant de BPCO (VEMS: 45,43 ± 20,20% vr, IMC : 27,99 ± 6,98 kg/m2, Rapport Homme/Femme : 21 : 19, âge : 65,47 ± 7,39 ans) qui ont participé à un programme de RP de 4 semaines.

       La RP a été efficace sur la distance au test de marche de 6 minutes (TdM6' : 335,32 ± 110,43 vs 398,32 ± 128,21 m), la pression maximale inspiratoire (PMI : 57,72 ± 22,69 vs 63,63 ± 18,01 cmH2O), l'expansion pariétale thoracique (EPT : 2,84 ± 1,26 vs 4,00 ± 1,76 cm), le temps d'apnée (TA : 25,77 ± 10,63 à 29,21 ± 11,60 sec) et la force de préhension (FP : 24,87 ± 11,88 vs 27,03 ± 11,43 kg). L'amélioration de la qualité de vie a été surveillée par l'évaluation du CAT (CAT : 17,00 ± 8,49 vs 11,89 ± 7,31). La pression sanguine systolique ( 133,38 ± 22,16 vs 126,48 ± 20,22 mmHg) et la pression sanguine diastolique (76,95 ± 14,37 vs 75,4 ± 12,7 mmHg) ont tendance à diminuer. Le pouls a également diminué ( 76,95 ± 14,37 vs 72,53 ± 13,65 bpm). Les taux d'augmentation des Index ont montré une légère augmentation (3,54 ± 35,59 vs 2,93 ± 30,79 %). La circulation périphérique a progressé chez 23 patients. La vitesse de l'onde pulsatile a montré une élasticité anormale avec une modification minimale (11,74 ± 2,13 vs 11,4 ± 2,73 m/s), bien que 11 patients aient présenté une amélioration. L'index de la surface diastolique a détecté une circulation coronaire légèrement diminuée avec amélioration modérée (43,32 ± 6,81 vs 47,1 ±7,01 m/s).

       Il est conclu qu'une rigidité artérielle élevé, une forte vélocité pulsatile conduisent les patients avec BPCO du groupe à risque élevé vers un groupe à risque très élevé. La réhabilitation entraine une amélioration significative de la PMI, de l'EPT, du TA, du TdM6', du CAT avec des modifications légères mais bénéfiques de la pression sanguine, du pouls, des Index, de la vitesse de l'onde pulsatile. En conséquence d'une période de 4 semaines de réhabilitation la qualité de vie s'est améliorée et le risque cardiovasculaire a montré une tendance à la réduction dans la BPCO.

(Commentaire :

  1. Krespine