Polypose nasale - Périostine

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Expression excessive de périostine et réponse Th2 chez les patients souffrant de polypose nasale : association à l'asthme.

WEI Y. et al.                 J Thorac Dis               2018    10        12        6585    6597

http://jtd.amegroups.com/article/view/25404

       Il a été montré que la périostine est surexprimée dans la rhino-sinusite chronique avec polypose nasale (RSCPN), particulièrement chez les asthmatiques. Cependant, le mécanisme sous-jacent de la contribution de la périostine dans la genèse des polypes reste ignoré.

       Dans cette étude, il a été collecté 63 polypes nasaux de patients souffrant de RSCPN et des tissus non marqués de 25 sujets témoins. L'expression de périostine dans les polypes nasaux des asthmatiques a été plus élevée que chez les non-asthmatiques et les témoins et a été positivement associée à l'expression de la lymphopïétine stromale thymique (LSLP). Les taux de périostine ont été positivement associés à l'épaisseur de la membrane basale, à l'hyperplasie des cellules caliciformes et à l'éosinophilie tissulaire des tissus polypoïdes, ainsi qu'aux paramètres cliniques (scores TDM, taille des polypes, et rechute des polypes après chirurgie endoscopique)). Les expériences in vitro ont montré que les cytokines de type Th2 IL-4, IL-13 et TGF-ß1 stimulent les cellules épithéliales dérivées des tissus polypoïdes pour produire la périostine via les voies du signal ERK et STAT6. La périostine autocrine ou recombinante active les cellules épithéliales pour produire TSLP via les voies du signal NF-kB. Le supernageant des cellules épithéliales traitées par périostine active les cellules dendritiques qui en conséquence induisent les cellules T naïves en cellules Th2 et expriment IL-4 et IL-13.

       En conclusion, ces résultats montrent que la périostine peut jouer un rôle important dans la genèse des polypes, ce qui peut être considéré comme une cible thérapeutique pour la prise en charge des RSCPN.

(Commentaire : Ouf... pas évident... mais l'essentiel est de montrer que tout est "logique" "déterminé" et "cohérent ET PEUT TOUJOURS S'AMÉLIORER")

  1. Krespine